Selon les nouvelles statistiques publiées par l’association Française des sociétés financières (ASF), la production de nouveaux prêts à la consommation a progressé de 5,1 % en juillet 2015 par rapport à juillet 2014.

Prêts conso : une hausse inédite depuis 2012

7,1 %, c’est la hausse cumulée de la production de prêts à la consommation sur les trois dernières années. Autrement dit, il faut remonter plusieurs années en arrière (2012) pour retrouver une telle dynamique.

Cette belle progression émane des banques spécialisées dans ce type de financement, ces établissements sont dans la plupart des cas, des filiales de grands groupes bancaires.

Cependant, les prêteurs traditionnels labourent également ce marché au travers des crédits personnels non affectés, des découverts bancaires et des prêts renouvelables à leurs clients.

Selon la Banque de France, la production de ces produits financiers proposés par les banques a également connu une hausse de 2,6 % à fin juillet à 149 milliards d’euros. Là aussi, il s’agit d’une progression inédite depuis janvier 2012.

Le crédit à la consommation favorisé par le changement d’humeur des Français

Le dynamisme du crédit à la consommation est principalement favorisé par le changement d’humeur des consommateurs.

Désormais plus optimistes, pour financer leurs achats, les consommateurs ont le choix : soit puiser dans leurs épargnes, soit opter pour un financement à crédit. Dans la plupart des cas, les ménages optent pour le deuxième choix.

A savoir que les consommateurs ont bénéficié de plusieurs coups de pouce, outre la forte baisse du prix du carburant, le taux d’inflation est resté à un niveau très faible.

De ce fait, le pouvoir d’achat des Français a progressé à un rythme jamais observé depuis la crise financière.

Cependant, la reprise de ce type de financement n’est pas encore généralisée sur tous les marchés, elle est principalement tirée en grande partie par le financement automobile.

Les acheteurs automobiles ont profité des offres de plus en plus alléchantes de la location avec option d’achat qui est devenue en quelques mois l’un des principaux produits financiers.

Hausse des financements conso : quelques détails

En dehors de la location avec option d’achat, la production du prêt à la consommation est restée nettement inférieure au pic d’activité atteint en septembre 2008.

Dans le détail, les financements d’automobiles neuves  (prêt classique ou une opération de location avec option d’achat) ont été très dynamiques.

Ce type d’emprunt a affiché une augmentation de 24 % en juillet sur un an. En revanche, comme à l’accoutumé, le crédit renouvelable a encore a affiché une baisse de 3 %, poursuivant un recul quasi-interrompu dû au durcissement de la législation en vigueur (loi Hamon).


GC FINANCE est certifié ISO 9001GC FINANCE est certifié ISO 9001
GC FINANCE est enregistré à l'ORIASEnregistré à l'ORIAS, N°12065354