Un contrat d’assurance emprunteur peut être onéreux pour un ménage emprunteur. Changer de contrat d’assurance est une solution qui peut ouvrir la voie à de belles économies financières.

L’assurance emprunteur, un coût non négligeable

L’heure est à la renégociation. A moins de ne pas lire la presse ni suivre les informations en ligne, chacun n’a pu échapper à cette actualité : les taux d’intérêt des crédits immobiliers sont au plus bas. Pour les emprunteurs actuels, cette opportunité leur permet de limiter le coût total d’une opération d’acquisition immobilière. Les taux bas permettent également aux emprunteurs d’augmenter le capital emprunté sans nécessairement augmenter leur mensualité ou la durée d’emprunt. Cependant, pour les emprunteurs qui ont souscrit un crédit à l’habitat avant l’année 2016, le taux fixe de leur emprunt n’est pas nécessairement optimum. Les milliers de Français n’ont pas attendu bien longtemps pour profiter des taux bas soit en renégociant leur prêt ou en le faisant racheter. Avec ces deux opérations bancaires, il est possible de réduire le taux d’intérêt du crédit en cours et de réaliser ainsi de belles économies. Ces économies sur le montant total seront plus importantes si le crédit est relativement jeune c’est-à-dire au moins dans le premier tiers de sa durée.

Le rachat d’un crédit immobilier n’est pas la seule solution pour optimiser un financement en cours. Il peut être opportun de renégocier également l’assurance emprunteur. Cette assurance de prêt couvre l’emprunteur en cas de décès ou d’invalidité de ce dernier. Son montant peut représenter jusqu’à 30 % du coût total d’une opération de crédit immobilier. Il est donc recommandé d’optimiser ses conditions.

Changer d’assurance de prêt, c’est facile

A proprement parler, la renégociation des termes d’un contrat en cours est impossible. En revanche, il est possible de résilier un contrat pour en trouver un moins onéreux  auprès de la concurrence. Dans 85 % des crédits, les emprunteurs ont souscrit leur assurance avec l’établissement prêteur : il s’agit d’un contrat de groupe. Les contrats des opérateurs alternatifs sont, eux, moins onéreux. Pour résilier un contrat d’assurance de prêt, les emprunteurs peuvent désormais demander l’application de l’amendement Bourquin. Ce texte de loi leur donne le droit de changer d’assurance chaque année à sa date d’anniversaire. Cependant, les garanties du nouveau contrat doivent être équivalentes à celles du contrat initial. L’emprunteur est donc couvert de manière au moins égale. Le changement d’assurance de prêt est encore plus intéressant si les emprunteurs sont relativement jeunes.

Le marché de l’assurance de prêt est donc actuellement en plein essor. Pour s’y retrouver, les particuliers ont accès à une multitude d’outils en ligne. Par exemple, un comparateur de produits bancaires peut aider à trouver une offre idéale parmi les dizaines qui existent sur le marché. Il est également possible de passer par un intermédiaire bancaire qui se chargera de trouver le meilleur rachat de crédit mais également l’assurance emprunteur. A la clef, un ménage emprunteur peut espérer réaliser plusieurs milliers d’euros d’économies.


GC FINANCE est certifié ISO 9001GC FINANCE est certifié ISO 9001
GC FINANCE est enregistré à l'ORIASEnregistré à l'ORIAS, N°12065354