Lors de l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion, de nombreux automobilistes ont besoin d’effectuer une demande de crédit, dont les modalités de souscription, la nature du prêt, le montant emprunté et la durée de remboursement peuvent être très variables. Le remboursement de ce prêt représente évidemment le poste de dépense le plus important dans leur budget mensuel dédié à une auto ou à un deux-roues. Mais ce n’est pas le seul. Pour bien mesurer le coût réel de l’achat et de l’entretien d’un véhicule, nous vous proposons un récapitulatif des postes de dépense à prendre en compte.

Le certificat d’immatriculation

Il s’agit d’une obligation légale pour tous les véhicules terrestres à moteur qui doivent être immatriculés pour circuler sur la voie publique. Aucun véhicule ne peut circuler sans certificat d’immatriculation. Pour les véhicules d’occasion, l’acheteur dispose d’1 mois après la date de l’achat pour se mettre en règle.

Le coût d’un certificat correspond à la somme des taxes et de la redevance d’acheminement. Il est différent selon la région d’immatriculation du véhicule et sa puissance fiscale.

Par exemple, un véhicule de 4 CV immatriculé en Martinique paiera environ 130 € tandis qu’un véhicule de 14 cv en Bretagne paiera plus de 700 € pour sa carte grise.

Pour calculer le coût prévisionnel d’un certificat d’immatriculation, l’État a mis en place un service dédié accessible ici : https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F19211

La cotisation d’assurance

Depuis 1958, l’assurance de responsabilité civile est obligatoire pour tous les propriétaires de véhicules terrestres à moteur. Au fur et à mesure des années, les sociétés d'assurance ont adjoint à cette couverture de base des garanties permettant de protéger le véhicule, ses passagers et son conducteur, même si ce dernier est déclaré responsable d’un sinistre.

Il est donc obligatoire d’avoir souscrit un contrat d’assurance couvrant a minima la responsabilité civile avant de conduire le véhicule acheté. Pour bénéficier de cette couverture, l’assuré doit payer une cotisation annuelle (parfois découpée en mois ou en trimestre).

Le montant de cette cotisation est également très variable en fonction du véhicule et de son conducteur. Il peut aller de moins de 200 € pour un véhicule de faible puissance, assuré au tiers par un conducteur avec un maximum de bonus à plusieurs milliers d’euros pour un véhicule assuré par un conducteur fortement malussé.

Quelques exemples de tarifs moyens d’assurance par modèle de véhicule sont visibles ici : https://www.moins-chere.fr

Les frais d’entretien

Tout au long de son existence, une voiture ou une moto engendre des frais d’entretien ou de réparation. Le montant de ces frais évolue notamment en fonction du coût de la main d’œuvre et du coût des pièces de rechange, moins chères sur certains véhicules que sur d’autres.

Dans son rapport 2018, l’Automobile Club Association a estimé quelques montants annuels engendrés par les différents postes d’entretien de quatre véhicules. Il en ressort un total de 840 € pour une Clio Diesel, jusqu’à plus de 1700 € pour une Toyota Prius.

Dans ces frais d’entretien sont comptabilisés les éventuels contrats de service ou extensions de garantie que vous pouvez souscrire lors de l’achat d’un véhicule neuf ou d’occasion récent.

Les frais de carburant

Un poste de dépense qui concerne évidemment tous les conducteurs, même si le boom de l’énergie électrique permet de relativiser ce poste de dépense pour les propriétaires de véhicules électriques et hybrides.

Le carburant a toujours représenté un coût mensuel non négligeable pour les automobilistes et cyclomotoristes, les possesseurs d’un véhicule diesel n’étant pas épargnés depuis que l’État a égalisé les montants des taxes entre les deux types de carburants.

Le calcul des frais de carburant est relativement facile à effectuer en utilisant son kilométrage annuel estimé. Par exemple, un véhicule consommant 5 litres / 100 km, payant son carburant 1,40 € du litre et roulant 15 000 km / an déboursera 1050 € de carburant par an.

Pour mieux comprendre comment se décompose le prix du carburant payé à la pompe : https://www.economie.gouv.fr/facileco/prix-lessence

Les frais de péage et de parking

À ne pas oublier dans le calcul total du coût annuel que représente un véhicule terrestre à moteur, les frais de péage et de parking restent relativement stables mais non négligeables. En effet, l’Automobile Club Association les estime en moyenne à 200 € (pour le péage) et 584 € (pour le parking) tous véhicules confondus.

Pour calculer le coût de votre trajet sur les autoroutes françaises, l’AFSA (Association Française des Sociétés d’Autoroute) a mis en place un outil dédié : https://www.autoroutes.fr/fr/itineraires.htm


GC FINANCE est certifié ISO 9001GC FINANCE est certifié ISO 9001
GC FINANCE est enregistré à l'ORIASEnregistré à l'ORIAS, N°12065354