Depuis plusieurs années, à quelques exceptions près, les taux d’usure baissent continuellement et le dernier trimestre de 2015 ne fait pas exception à la règle. Le maximum légal pour les crédits immobiliers à taux fixe passe sous les 4 %.

Taux d’usure : 3,92 % pour un crédit immobilier

Pour rappel, le taux d’usure est le seuil que les banques et d’autres établissements prêteurs ne peuvent dépasser pour les financements qu’ils accordent.

Ces seuils publiés tous les trois mois sont fixés suite à une enquête réalisée par la Banque de France auprès d’un échantillon de banques et d’établissements prêteurs

Cette enquête permet d’estimer le taux effectif pratiqué pour le crédit immobilier, consommation et pour les financements accordés aux professionnels.

Pour les trois derniers mois, la Banque de France a relevé un taux fixe moyen de 2,94 %. Ce dernier  augmenté d’un tiers aboutit aux seuils suivants, valables pour les trois derniers mois de l’année.

De ce fait, pour les financements immobiliers à taux fixe, le seuil de l’usure est de 3,92 % pour les trois derniers mois de l’année, contre 4,13 % le trimestre précédent. Pour le taux variable, il est de 3,64 % au 4ème trimestre, contre 3,76 % au 33ème trimestre.

Baisse importante pour le taux des crédits à la consommation

Pour le dernier trimestre 2015, la baisse des taux d’usure se poursuit également pour les crédits à la consommation (personnel, affecté, découverts bancaire…).

Selon l’enquête de la Banque de France, le taux moyen pratiqué lors des trois derniers mois s’établit à 5,88 % pour les crédits à la consommation de plus de 6 000 euros, contre 6,36 % au second trimestre.

Par conséquent, pour les crédits à la consommation d’un montant inférieur ou égal à 3 000 euros, le taux de l’usure est de 19,97 % pour les trois derniers mois, contre 20,04 % au trimestre précédent.

Les financements à la consommation supérieurs à 3 000 euros et inférieurs à 6 000 euros, le taux maximum passe de 13,83 % au 3ème trimestre à 13,45 % pour le dernier trimestre.

Pour les montants supérieurs à 6 000 euros, le seuil passe à 7,84 % contre 8,48 % au trimestre précédent. Quant aux découverts bancaires (autorisés ou pas), il passe de 13,24 % à 13,36 %.


GC FINANCE est certifié ISO 9001GC FINANCE est certifié ISO 9001
GC FINANCE est enregistré à l'ORIASEnregistré à l'ORIAS, N°12065354