Le Prêt à taux zéro version 2016, lancé le 1er janvier, démarre en fanfare. Selon les récents chiffres, les banques ont enregistré dans le mois 3 fois plus de demandes qu’en janvier 2015.

Le PTZ 2016 démarre bien

Depuis que le prêt à taux zéro a été élargi en ce début d’année, les statistiques montrent que plusieurs demandes de financement immobilier comprenant ce dispositif ont déjà été enregistrées par les prêteurs.  C’est trois fois plus qu’en janvier 2015.

Rappelons que pour permettre à plus de foyers d’accéder à la propriété, le dispositif a été renforcé et simplifié début janvier 2016. Désormais, les acquéreurs, sous conditions d’éligibilité, peuvent financer 40 % de l’achat d’un logement neuf (maison ou appartement), contre 18 à 26 % en 2015, selon les zones d’acquisition.

Les conditions d’éligibilité ont été également élargies, les plafonds de ressources relevés, les différés de remboursement allongés, ainsi le montant de l’emprunt est devenu plus important.

Selon, certains professionnels du secteur, la capacité d’emprunt des ménages éligibles a augmenté de 10 à 15 % en fonction des profils emprunteurs.

PTZ 2016 : de plus en plus de demandes dans l’ancien

Depuis janvier 2016, 25 % des demandes de PTZ 2016 concernent l’immobilier ancien, selon les intermédiaires bancaires.

Les chiffres montrent avec surprise que le nombre de demandes de ce dispositif dans l’ancien est très important par rapport aux autres années, notamment dans les régions (Île-de-France, Nord) où il y a davantage de bien à réhabiliter.

A savoir que pour l’achat d’un logement à rénover, le dispositif a été élargi à l’ensemble du territoire Français. L’année dernière, il n’était réservé qu’à certains territoires ruraux.

Cependant, pour en profiter, le montant des travaux doit être au moins égal à 25 % du coût total de l’opération et le logement doit constituer la résidence principale de l’emprunteur.

Par ailleurs, cette année, les autorités ont affiché un objectif de 120 000 PTZ dont 10 000 dans l’immobilier ancien, même si la mise en application sera compliquée, puisque l’emprunteur doit justifier sur factures qu’il effectuera des travaux de rénovation dans les 3 ans.


GC FINANCE est certifié ISO 9001GC FINANCE est certifié ISO 9001
GC FINANCE est enregistré à l'ORIASEnregistré à l'ORIAS, N°12065354