Sous l’effet de la concurrence interbancaire, des taux d’intérêts historiquement bas ou encore des mesures de soutien à l’achat immobilier (PTZ), les professionnels restent optimistes pour 2016 et prévoient une année exceptionnelle.

Marché immobilier : plus de 8 professionnels sur 10 sont optimistes

Après plusieurs mois de pessimisme, un récent baromètre montre que les professionnels immobiliers sont confiants pour l’année 2016. En fait, ils sont 81 % à observer une stabilisation, voire une amélioration du marché de la pierre depuis janvier 2016.

Selon le baromètre, cet optimisme concerne toute la France, notamment la région Parisienne où la situation apparaît comme plus encourageante pour les professionnels sondés.

Ainsi, cette tendance s’inscrit dans la continuité de la fin de l’année 2015 où 7 sondés sur 10 avaient déjà une prévision positive du marché de la pierre. Rappelons qu’en 2014, 61 % des spécialistes estimaient que le marché s’était détérioré. Depuis le début de l’année, le marché a bien évolué, l’optimisme est au rendez-vous. Les statistiques montrent aussi les mêmes prévisions en ce qui concerne l’avenir du marché de la pierre.

Par ailleurs, 69 % des sondés anticipent une stabilité des prix dans le neuf au cours des 12 prochains mois. Pour l’ancien, 57 % des spécialistes optent pour une stabilité des prix dans les 12 prochains mois.

Les taux bas et le nouveau PTZ favorisent le marché immobilier

Selon, l’observatoire CSA/Crédit Logement, le taux d’intérêt moyen des crédits immobiliers (hors assurance, toutes les durées confondues) s’établit à 1,87 % sur 20 ans. Un niveau historiquement bas, mentionné par 88 % des professionnels comme un facteur favorisant le marché immobilier.

Pour la majorité des sondés, les prix du mètre carré resteront stable en 2016, tant dans l’immobilier ancien que dans le neuf. Cela favorise aussi le marché de la pierre, selon les spécialistes.

Pour 7 personnes interrogées sur 10, le nouveau prêt à taux zéro (PTZ 2016) a donné un nouveau souffle au marché avec le grand retour des primo-accédants et des foyers modestes ayant peu ou pas d’apport personnel.

Rappelons qu’avec le nouveau PTZ, les plafonds de ressources ont été relevés, la durée du dispositif a été rallongé et le financement peut couvrir jusqu’à 40 % du coût total de l’opération, contre 18 à 26 % en 2015. Le PTZ est aussi éligible à l’ancien dans toute la France sous conditions de travaux.


GC FINANCE est certifié ISO 9001GC FINANCE est certifié ISO 9001
GC FINANCE est enregistré à l'ORIASEnregistré à l'ORIAS, N°12065354